Philippe JAFFEUX

Créé le : 14/11/2012

philippejaffeux@hotmail.fr
 
 
Articles > Sur courants blancs (et courants 505 : le vide)  >  coups de foudre

coups de foudre

— Du « O » :
Il se noya dans un cercle lorsqu’il confondit l’eau avec une quinzième lettre solaire.

ou duo :
La lune est parfois ronde pour nous donner une raison de vivre sur une planète imparfaite.

noir :
L’encre noircit notre parole afin de glorifier l’énergie nocturne d’un alphabet sidéral.

ou blanc :
Il attendait l’hiver pour contempler sa page blanche qui s’illuminait sous une neige inespérée.

chiffres :
Les lettres étaient magiques s’il pensait avec son corps pour éprouver une expérience mystique.

& l’être :
Ses doigts ne touchaient plus son clavier car il dictait ses phrases afin d’incarner sa foi en l’alphabet.

— en bas :
Il remplaça chaque lettre par un point et il suspendit l’écriture à une fin inespérée
....................................

Infinie giration d’un espoir irraisonné s’exprimant par la grâce de vingt-six vers irréguliers fois soixante-dix pages cosmiques qui engendrent mille huit cent vingt lignes sidérales
ou
Vingt-six lignes irrégulières fois soixante-dix pages mesurées enfantent mille huit cent vingt vers sidérants.

courants blancs, de Philippe JaffeuxAtelier de l’agneau, 2014

De : Jacques Barbaut   Lancer une recherche
Par : http://barbotages.blogspot.fr
Source article : http://barbotages.blogspot.fr/2014/02/du-il-se-noya-dans-uncercle-lorsquil.html

Contact - Retour
 PRÉCÉDENT  PRÉCÉDENT  Tapages A Reçu : courants ... Sur courants blancs (et courants 505 : le vide) Philippe Jaffeux, Courants ...  SUIVANT  SUIVANT