Philippe JAFFEUX

Créé le : 14/11/2012

philippejaffeux@hotmail.fr
 
 
Articles > Sur O L'AN /  >  Dossier : Philippe Jaffeux par Philippe Biget et Guy Chaty

Dossier : Philippe Jaffeux par Philippe Biget et Guy Chaty

Nous proposons aux lecteurs de Poésie /Première quelques textes d’un auteur, Philippe Jaffeux, qui a déjà été publié dans plusieurs revues sur papier ou en ligne (voir détails sur son site : www.philippejaffeux.com ). Cet auteur peut sembler singulier, mais il fait partie d’un ensemble d’écrivains qui, au fils du temps, se sont détournés de la production classique de poèmes reposant sur l’expression irrésistible d’émotions et d’images, contrôlée bien sûr parles mots. Déjà Mallarmé affirmait : "ce n’est pas avec des idées qu’on fait des poèmes, c’est avec des mots " et Paul Valéry : "c’est le son, c’est le rythme, ce sont les rapprochements physiques des mots, leurs effets d’induction ou leurs influences mutuelles qui dominent aux dépens de leur propriété de se consommer en un sens défini et certain." Parmi les écrivains modernes, certains ont fait naître des mots à partir des mots qu’ils venaient d’écrire : ainsi Michel Leiris, Henri Michaux, Raymond Queneau, Claude Simon. D’autres se sont imposés des contraintes et ont bâti des textes les respectant, parfois à partir d’anciennes structures, comme les Oulipiens.
Ici, nous sommes en face d’une démarche d’écriture expérimentale. Le nouvel « outil » ordinateur remplace la « plume » archaïque et exerce sur l’écrivain sa propre fascination. La « logique informatique » sous-tend le processus créatif dans lequel la forme est prédominante. L’intellect et la sensibilité du lecteur sont sollicités par d’autres cheminements que ceux auxquels il est culturellement habitué. Si l’on n’accepte pas le risque de ce « saut dans l’inconnu », inutile de poursuivre. Dans ce cas, résignons-nous à ce que des textes de cette mouture ne puissent que retenir l’attention des nouvelles générations, celles qui auront eu un rapport congénital à l’informatique.
« Alphabet » est une ample composition que l’on peut consulter dans son intégralité sur le site de l’auteur. Elle comporte 390 pages décomposées en 15 parties de 26 pages. Chacune des 15 parties correspondent à la séquence des 26 lettres de notre alphabet.

De : Philippe Biget et Guy Chaty

Par : http://poesiepremiere.free.fr
Maison Alegera
Quartier Ibai ondoa
64 220 Ispoure

Contact - Retour
 PRÉCÉDENT  PRÉCÉDENT  I.D n° 359 bis : au pie... Sur O L'AN / O L'AN / Philippe Jaffeux :...  SUIVANT  SUIVANT